Linux

Le débat Windows

Windows, de Microsoft, fait couler beaucoup d'encre. Souvent critiqué, mais il reste le système d'exploitation le plus utilisé au monde. Enquète sur le phénomène Windows, avec un retour dans le temps pour comprendre comment il a su s'imposer.

Un peu avant 1981

Apple avec son Apple 2 fait un malheur. CP/M est un système d'exploitation pour micro-ordinateur 8 bit performant et connu. Preuve que la micro-informatique existait avant MS-DOS et les compatibles PC.

Microsoft était alors une société qui créait des logiciels, notamment pour apple, mais surtout connu pour le langage de programmation Basic qui a été rendu disponible pour les micro-ordinateurs. A l'époque, Paul Allen était encore présent dans la société.

1981 : IBM débarque

IBM (numéro 1 à l'époque dans le domaine de l'informatique) sort le PC. Cependant, cette société ne croit pas en l'avenir de la micro-informatique. Le projet était de faire un micro-ordinateur en un an. Pour cela, pour la première fois, IBM utilise des composants qu'il ne fabrique pas. Idem pour le système d'exploitation.

Alors que CP/M était le leader à l'époque des systèmes d'exploitation pour micro-ordinateurs, il ne parvient pas à avoir le contrat avec IBM . Il aurait pu être le remplacant de Microsoft pour les systèmes d'exploitation des Personnal Computer, hélas la légende raconte qu'il préféra faire un tour en avion par un temps idéal au lieux de venir à la rencontre des commerciaux d'IBM. Il meurt en 1994 alcoolique et dépressif. Certain diront qu'il s'agit de la première victime de Bill Gates. Ce dernier ne rate pas l'occasion de faire bonne figure devant IBM. Il ment en disant qu'il est sur le point de terminer un système d'exploitation.

Le MS-DOS vient du QDOS, que Microsoft à acheté pour 50.000 $. Abréviation de Quick & Dirty Operating System (à ne pas confondre avec le sinclair QDOS), qui signifie système d'exploitation vite et mal fait car dévellopé en 4 mois par Tim Paterson. Clone du CP/M (il était tout de même assez différent pour être commercialisé) qui était un système d'exploitation 8 bits et indisponible pour les processeurs Intel 8086, le QDOS (pour ordinateurs 16 bits) profita de ce retard. Malgré tout il ne pouvait pas être à la hauteur de l'original. La société qui commercialisa ce sytème d'exploitation, peu connu du grand public, est Seattle Computer Product. Tim Paterson est donc à la base du MS-DOS, si l'on excepte Gary Kildall (créateur du CP/M), et travaille avec Microsoft depuis 1981.

MS-DOS n'est pas un bon système d'exploitation mais il est peu cher et léger. En effet, il ne coûte que 60$ au lieux de 240$ pour le CP/M. Il ne fait que 11ko pour la première version. Il est bien sur mono-tâche et mono-utilisateur. Comme IBM voulait faire un PC peu cher, il utilisa des pièces bon marché, un système léger est un avantage. A noté que la version pour IBM se nommait PC-DOS. MS-DOS était le nom sous lequel Microsoft fournissait le système aux concurrents. Il en avait le droit, la license d'IBM l'autorisait, une erreur impardonnable qui leur fera du tort par la suite.

Le décollage MS-DOS

Comme IBM a utilisé des pièces de fabriquant extérieur, le PC ne tarde pas à être cloné. Compaq arrive à cloner son BIOS, qui ne pouvait être copié car appartenant à IBM.

IBM était numéro 1 à l'époque dans le domaine de l'informatique. Tous le monde suivi le standard de son PC, et notamment MS-DOS. Microsoft était soutenue par IBM, sa publicité était faite. Pour écraser toute résistance, Microsoft créait ses propres standart, compatible seulement avec lui-même.

Des milliers de programmes furent développés pour MS-DOS, ce qui encore aujourd'hui incite les utilisateurs à acheter le système pour les programmes.

Apple, qui refusait toute copie de ses ordinateurs, à vu ses ventes baisser. Les autres ordinateurs furent coulés, seul les compatibles PC interressaient le public.

Windows 95 : une publicité imparable

Depuis toutes ses années, Microsoft avait accumulé beaucoup d'argent. Rien de tel pour créer un système révolutionnaire. Windows 95 arrive avec 100 millions de dollars dépensé seulement dans la pub. En effet ce système d'exploitation était visuellement séduisant, multimédia et facile d'utilisation. Mais Apple avec son Macintosh faisait déjà cela très bien.

La publicité peut duper les acheteurs, mais elle ne créé pas pour autant un bon produit. Windows 95 est sujet à quelques bugs.

Windows : déception

Si Windows pose problème, c'est avant tous pour son manque de sécurité. Aujourd'hui avec l'importance des réseaux, notamment internet, il est important d'être protégé. Les patchs peuvent mettrent parfois des semaines pour arriver. Pour se connecter à un réseau, il est nécessaire d'avoir un anti-virus, souvent payant, qui ralenti le système. Avec les connections illimitées, et les adresses IP fixes, les pirates peuvent prendrent leur temps avant d'attaquer. Et pourtant, même Windows 2003, qui était d'après Microsoft "sécurisé" montra des faiblesses peu après être sortis. Preuve que même aujourd'hui, il y a toujours des problèmes.

Utiliser un programme de Microsoft, c'est lui donner son ordinateur : il en fait ce qu'il veut. En effet, tout les codes sources des programmes ne sont pas visibles. Ces derniers ne sont donc pas personnalisables (sauf permis par les programmeurs, en général limité), ou modifiables selon les besoins de l'utilisateur. En effet, lorsque vous achetez une license d'Office par exemple, vous avez le droit d'utiliser selon des règles précises le programme, un point c'est tout. Toutes vos actions sont limitées par le bon vouloir des programmeurs de Windows.

Même s'il est considéré comme facile, ceci est une illusion. Il suffit de regarder la base de registre (tapez regedit dans la boite Exécutez de Windows). Les programmes ne sont pas trop mal gérer lors de l'installation, mais la désinstallation pose souvent problème (fichier restant etc...). Enormément d'utilisateurs ont les droits administrateurs sur leur machine. Il peuvent eux-même supprimer les fichiers principaux de Windows, et cela facilite le piratage.

Les programmes fournis avec le système d'exploitation, même s'ils ne sont pas nombreux (malgré le prix prohibitif lors de l'achat), ont quasiment tous leur homologue gratuit sur internet en bien mieux. Par exemple, la fonction recherchée met un temps fou, vous trouverez facilement des programmes plus rapides et complets. Certain sont même dangeureux, par exemple Internet Explorer, qui avec ces ActiveX ouvre une porte aux pirates. Firefox, de Mozilla, est en pleine expension, car il est gratuit, et permet de naviguer avec plus de sécurité.

Pour ce qui est du respect des personnes Microsoft augmente les abus. Activation de Windows, et de quasiment tous les logiciels. Msn avec son compte passport est aussi un bon moyen de récupérer des informations.

Le simple fait d'enregistrer les données n'est pas effectué correctement. En effet Windows nécessite d'être défragmenté de temps à autre. Même si cette pratique est acceptée, parfois considérée comme normale, elle est intolérable. De plus, des fichiers cachés (Thumbs.db) fleurissent, augmentant la taille de vos répertoire.

Le reboot, action de redémarrer l'ordinateur, semble être une mode sur ce système. A peine vous avez installez un programme ou un pilote que l'on vous propose le redémarrage. Cette méthode est une des plus employée lors d'un problème. Un système qui plante, mais qui au redémarrage fonctionne correctement, ce n'est pas sain. Déjà l'erreur est inconnue et encore présente. Enfin, éteindre et redémarrer un ordinateur est mauvais pour les composants.

Microsoft nécessite l'achat d'ordinateur toujours plus puissant. Pour une grande majorité de personne, cette puissance est beaucoup trop importante pour leur application. Windows nécessite aussi un système performant pour effectuer des tâches basiques. Pour plus de sécurité, vous devez toujours avoir un ordinateur rapide pour supporter les derniers programmes. Et pas question d'acheter des anciens programmes, qui seraient moins lourd : ils ne sont plus en vente, plus maintenus ou encore incompatibles avec les nouveaux logiciels.

Cette pratique, peu appréciée des écologistes entre autre, nécessite des ordinateurs consommant inutilement de l'énergie (du fait des composants bien plus demandeurs en ressources). De plus, les anciennes machines sont parfois jetées, alors qu'elles sont encore utilisables. Par exemple, des associations qui n'utilisent pas Windows acceptent volontier ce type de machine, pour y installer un système. Dès lors le PC est à nouveau fonctionnel.

Manipulation

Un exemple pour vous prouver que les médias nous manipulent. Peut-être croyez vous que hacker est le terme pour désigner un pirate informatique. Pas du tout.

"Son unique ambition politique est de participer à une plus grande liberté de l'information vérifiée et de la rendre accessible au plus grand nombre. Le hacker est un informaticien militant un point c'est tout. [...] les hackers ne piratent pas les logiciels, bien au contraire, ils les inventent.[...] Editant des logiciels gratuits comme Unix et librement téléchargeables à partir du Net, les hackers sont une sortes de trou noir pour le marché des logiciels payants." source : La guerre Informatique de David Nataf (Président de Europa Institute).

C'est pour cette raison que les éditeurs de logiciels payants firent tous pour faire passer ce terme comme désignant des personnes malhonnêtes.

Il n'y a bien sur pas que cela. Par exemple, en France, il n'y a pas si longtemps, un jour de congé à été supprimé pour remplir les caisses de l'état. D'après les informations, les gens était content de travailler un jour de plus. D'ailleurs, environ 3/4 des gens aiment leur entreprises. Parlons nous de la même France ?

Linux

Un jour un finlandais du nom de Linus Torvalds fit un système d'exploitation pour micro-ordinateur. Aujourd'hui son système est extrèmement connu. Enormément de personne ont contribué pour rendre Linux le mieux possible. Cependant, son auteur n'a jamais voulu faire de tort à la société Microsoft. Au départ, c'était juste un jeux. Cependant, tellement de gens cherchaient un système différent, pour de multiples raisons, que Linux fut un succès.

Il est inutile de comparer ces deux systèmes. Tout deux ont une optique différente. Tout deux ont des qualités et des défauts.

Conclusion

Tous cela pour vous dire que tout est fait pour nous faire imaginer qu'un PC ne fonctionne que grâce à Microsoft (il n'y a qu'a regarder la touche sur le clavier, symbole de Windows). Ce système d'exploitation n'est pas le pire. Seulement, il accumule des erreurs qui, aujourd'hui, sont intolérables. Ensuite, ses pratiques commerciales sont douteuses, et tout est fait pour supprimer la concurrence déloyalement.

Lien

Cet article ne vous a toujours pas convaincu ? Vous n'avez vu que la partie émergée de l'iceberg :
Windows XP montre la direction que prend Microsoft

PS : Fermer la fenêtre si vous voulez évitez les courants d'air