L'Histoire des Pingouins

Épisode VII : De l'autre côté du miroir

Malgré la diversité apparente des amusements qui semblent m'attirer, ma vie n'a qu'un objet : elle est tendue tout entière vers l'accomplissement d'un grand dessein. J'écris l'histoire des Pingouins.

Anatole France : l'ile des Pingouins

« De Bean, ici Crânes d'Oeuf, De Bean, ici Crânes d'Oeuf de CaLUG, nous sommes en approche port CVS, angle 12-117
-- Crânes d'Oeuf, ici De Bean, bienvenue à vous les gars : alors, où il est passé ce gros con de Schoelcher ? me dites pas qu'vous l'avez banané, il a fini par se tuer pour de bon ?
-- Négatif, De Bean, il est resté à l'arrière finir un sale boulot. Â» Jean inspira un bon coup... « Je suis l'aspirant Deprey, chef d'escadrille pour cette mission.
-- Premier vol solo, hmmm ? Félicitations... Tes paquets d'approche sont corrects : je suppose que tu connais la suite pour le CVS ?
-- Je pense, De Bean...
-- T'affoles pas, vas, le CVS, ça passe tout seul : laisse ton man à coté, tu verras c'est comme une lettre à la poste. Décrochez au 32168 pour approche finale.
-- Heeuu... De Bean, c'est quoi les échos d'explosions en surface que j'ai en vue au HOD 190-66 ?
-- Hmmm : tu regardes trop tes instruments, Deprey. Il s'agit sans doute des flibustiers de Hurd qui se cassent du châssis. Depuis que Stallman leur a donné sa bénédiction, ils se sentent plus péter et nous pourrissent de collisions. Rien de bien grave... J'vous laisse les gars, j'ai d'autres groupes en approche : bonne balade, saluez d'ma part le CaLUG, et bienvenue à De Bean FR. Â»

Les Crânes d'Oeuf serraient la formation, quand soudain l'Ether s'éclaircit et apparut la formidable base-reflet De Bean. Autour gravitaient de nombreux châssis de tailles et d'apparences variées. Aux commandes de leurs petits engins, ils slalomaient entre les monstrueux Netfinities, Quaderprise, PowarEdges.

« Hé dis donc, Deprey, c'est quoi ces gros bazars, là ? Ça pue l'E-Empire à donf ici aaaaaaooups !
-- Fais un peu gaffe là, t'as failli percuter l'Hytachy d'Unice. Ben ces machins-là, je crois que c'est des serveurs-éclaireurs des planètes d'instruction supérieure de l'ancienne république.
-- Hé tu déconnes, hé, moi j'y étais à la Fac, c'était MSWord en premier cycle, Axèsse en second, et Flache-Tamère en DESS web-multi-merdia, tu dis des conneries, hé.
-- Bah : moi aussi j'étais en fac et j'ai pas bien compris... Mais bon : yen a pas mal ici quand même.
-- Ha ouaips, t'étais en fac aussi, Deprey ?
-- Ben ouaips, comme les autres, mais bon... Â»

Un peu de détente ne ferait pas de mal, après tout. Autant causer pendant l'approche, ça calmerait sans doute la tension.

« Après la fac, j'ai cherché du boulot, mais trois années loupées de physique, bof... J'ai fait hotline chez Clebs, un boulot vraiment à chier où tu passes ta journée à conseiller des pauv'secrétaires bien gentilles mais pas douées de s'acheter des doigts : c'est con, mais à force, on finit par devenir méchant sans le vouloir vraiment. J'voulais faire de l'info, parce que ça me semblait rigolo pis qu'on pouvait gagner du pognon. Des potes à moi sont partis bosser dans des boîtes, tout ça... J'ai bien vu qu'on pouvait faire du pèze à passer la cravate et faire le tâcheron qualifié sur les produits E-Biznénèsse, mais quelque part ça me semblait pas top-délire. Là j'étais au chomedu pis j'ai choppé les coords de CaLUG Â»... Il hésita un instant... « sur #linux-fr, pis me voilà... Â»

« Ouaips, moi c'est un peu pareil... J'ai fait une thèse de biomolle, puis vigile à Surcouffe. Â»

« Ouaips, pareil Â» Jean ne reconnaissait pas la troisième voix qui parlait sur le canal général « et tu crois qu'on va aller où, comme ça ? Â»

« Bah... On verra... Il parait qu'ils embauchent des rebelles, maintenant.
-- Tu rigoles ? J'ai connu une moeuf, elle a quitté la Rébellion pour faire du VAX !
-- VAX ? c'est quoi du VAX ?
-- UN VAX, pas DU VAX : c'est un méga truc de hackers, j'ai vu, ya les mecs du Chaos Computer Club, ils sont tous sur VAX.
-- Heeeuuu... Ya 15 ans sans doute et encore.. D'toutes façons j'y connais rien, sauf que yavait un assembleur méga balaise avec des putains d'instructions hénaurmes. Ça d'vait être cool pour faire des démos !
-- Ya De Bean pour VAX ? Â» demanda une quatrième voix.

« Waaaahhhh l'aut hééééé... Meuh non ya... Heu... OpenVMS ou OpenMVS chais plus.
-- C'est pas Compaq qui fait Alpha-VAX ? ça doit être génial Â» dit une voix rêveuse.

« Ben t'as qu'à lui d'mander à l'autre... Il parait qu'elle revient au CaLUG.
-- Putain elle à dû apprendre des trucs terribles... Elle va nous éclater à r00twar !
-- Moi j'vous dis que VAX c'est une grosse daube de calculatrice géante pour faire 2+2 en batch, mais qui s'trompe jamais. Ya que les banques et les assurances qui utilisent ça, c'est triiiiiiiiiistosse !
-- Ouaips moi non plus j'me trompe jamais : 2+2=42 ! CHUIS UN VAX !
-- WAAaaaAAAIIIHHHHH ! VIVE LE VAX ! Â»

Jean sentit qu'il fallait remettre un peu les pieds sur terre à tout le monde. Il avait mis à profit ces quelques instants pour potasser discrètement le man sur tty4.

« Allez les enfants, on se calme un peu, ici on est pas sur VAX, on risque quand même franchement la gamelle avec nos trucs bidouillés façon Schoelcher... Alors on fait comme dans le manuel, et au SIGHUP, on rentre à la maison faire pêter les bières ! Â»

Facile, finalement, tout ça !


Épisode précédent
Épisode suivant


Fiche mise à jour le mardi 18 mars 2003.