Linux

Les alias

Un alias sert à renommer une commande, avec des options incluses ou non. Les intérets sont multiples :
- Il est possible de faire une commande courte qui serait longue à écrire sous sa vraie forme.
- Pour ceux qui changent de shell, voir de systèmes d'exploitation, cela permet de renommer en commandes qu'ils connaissent les commandes similaires.
- Peut faciliter l'écriture de la commande.
- Peut permettre de joindre des programmes simplement sans taper le repertoire à chaque fois.
Et bien d'autre encore...

La mise en place d'un alias est très simple.

$ alias essai='echo "essai alias"' L'alias est créé. Il suffit d'entrer la commande essai pour voir le résultat : $ essai essai alias Dans l'exemple, l'alias se nommait essai. Il pouvait très bien se nommer autrement. Cet exemple n'a pas grande utilité, en voici d'autre qui peuvent vous servir : $ alias up='cd ..'
$ alias logout='clear;logout;'
$ alias dir='ls --color=auto --format=vertical'
$ alias cls='clear'
$ alias rm='rm -i'
Cependant, le défaut des alias est qu'ils ne seront pas sauvegardé à la prochaine session. Il existe tout de même un moyen d'y remedier. Vous devez être sous le shell Bash (le shell Linux par défaut). Ouvrez le fichier .bashrc ou .bash_profile. Ensuite, entrez les alias que vous voulez. ils seront lu à chaque démarrage de votre session. Si vous ne redémarrez pas tout de suite, allez dans l'interpéteur de commandes et tapez source .bash_profile ou source .bashrc selon le cas et savourez le résultat. Si vous quittez votre session vous retrouverez toujours la même configuration.