28 Dec 2013 03:40 - Fête : - Linux is obsolete. Andrew Tanenbaum

 

Histoire Informatique

Les premières machines à calculer -- Les premiers ordinateurs -- Naissance des micro-ordinateurs -- Du PC à aujourd'hui
Tout les sujets -- Tous les titres

Les premiers ordinateurs

1945 : Le premier bug

Le 9 Septembre 1945 à 15h45 le premier bug de l'histoire informatique a eut lieu ! Il s'agit d'une mite bloquée dans un relais sur le calculateur électromagnétique Mark I de l'Université de Harvard, et qui donna le terme de bug (bogge en français) pour désigner une erreur informatique (étant donné que bug signifie insecte en anglais), grâce à la mathématicienne Grace Murray Hopper.

bug

1948 : Invention du transistor

John Bardeen, Walter Brattain et William Shockley inventèrent aux Bell Labs le transistor qui permis à l'informatique de faire un bond en avant incroyable. Ils reçurent en 1956 le prix Nobel de physique.

Le premier ordinateur à avoir testé cette technologie est le TX-0 (transistorized experimental computer 0), qui est notamment un ancètre du PDP-1.

1953 : Naissance de Paul G.ALLEN

La société Microsoft a fait connaître au monde entier Bill Gates. Pourtant, il n'est pas le seul à etre à l'origine de cette entreprise. Paul ALLEN à l'époque est étudiant au Lakeside High School à Seattle. Là-bas il fait la rencontre de Bill Gates, qui a deux ans de moins que lui. Tous deux animés par la même passion, l'informatique, de fil en aiguille se feront connaître. En 1975 ils développèrent le Basic pour l'Altair, puis fondèrent Micro-Soft (en deux mots à l'origine, pour Microcomputer Software).

Le 18 février 1983 Paul ALLEN, à la suite d'une grave maladie, démissionna de Microsoft. En effet, cette aventure lui fit changer sa vision de la vie.

paul allen

1955 : Naissance de William Henry Gates

C'est le 28 octobre 1955 que William Henry Gates III (alias Bill Gates) est né au Seattle Washington's Swedish Hospital. Son père (William Henry II) était un avocat réputé, gagnant très bien sa vie, et sa mère (Mary Maxwell) mère au foyer s'investissait dans des associations caricatives. Ils ont eu 3 enfants, deux filles et un garçon (Bill Gates est né en deuxième).

Naissance d'une passion

Dès son plus jeune âge Bill Gates était considéré comme un enfant intelligent. A 12 ans il rentre dans une école réputée : la "prep school" de Lakeside. Il s'agit, entre autre, d'une des premières école à disposer d'une salle informatique. Le modèle est un DEC PDP-10. Il faut rappeler qu'a cette époque un ordinateur prenait une bonne partie d'une pièce. Peu de personne savait les utiliser. Il s'agissait d'une science qui restait discrète. On était loin d'en trouver dans n'importe quel centre commercial comme aujourd'hui.

Pourtant Bill Gates se passionna pour ces machines. Il commenca à passer du temps sur l'ordinateur de PDP-10, et très vite dépassa le niveau de ses professeurs. Il fit la rencontre d'un autre passionné, lui aussi éleve dans la même école, Paul Allen qui était de deux ans son aîné. Ensemble ils réalisèrent leur premier programme, un jeu de tic-tac-toe (aussi appelé morpion).

En 1969 il recherche déjà des bogges dans les programmes de Computer Center Corporation (C-Cubed) en échange de temps d'utilisation sur leur PDP-10. Mais ses projets ne sont pas centrés sur le matériel. Pour lui, tout se joue sur les logiciels. Et comme il arrive à en créer facilement, il peut y trouver un filon intérressant.

A 15 ans, il reçoit son premier chèque grâce à l'informatique, d'une valeur de 500 $. Il avait développé un logiciel d'emplois du temps pour son école. Il était assez réussi, et le directeur de l'institution l'acheta.

Microsoft

En 1973, il rentre à la fameuse université d'Harvard. Il y étudie l'informatique. Bien que ce soit une chance, il la quittera à 19 ans. Il avait une autre ambition.

Il fonda son entreprise le 4 avril 1975. Il l'appela Micro soft (en deux mot au début). Le nom est un diminutif pour Microcomputer Software, programme pour micro-ordinateur en français. L'été 1980, IBM lui fourni un contrat en or : fournir un système d'exploitation pour le premier PC. Sa réussite est alors assurée. Viendra ensuite l'interface graphique Windows, pour concurrencer celle du macintosh.

Il a épousé Melinda French le 1er janvier 1994. Lors de son mariage, il a même loué tout les hélicoptères dans un large périmêtre pour ne pas être dérangé par les papparazis ! Aujourd'hui il est le père de trois enfants : deux filles Jennifer Katharine (née en 1996) et Phœbe Adele (2002), ainsi qu'un fils Rory John (né en 1999).

Depuis 1996, Il est aussi l'homme le plus riche du monde. Sa fortune est estimée à plus de 51 milliards de dollars. Mais en 1998 démarre un procès antitrust pour abus de position dominante. Notre homme perd alors de sa grandeur.

La fondation

La Fondation Bill & Melinda Gates a été créée en janvier 2000. En 2005, il devient la personne de l'année par le journal le Time, pour ses actions humanitaires. Il est en effet le plus grand donateur au monde avec 24 milliards de dollars. Certaines mauvaises langues affirment que ces oeuvres philantropes seraient avant tout l'occasion de redorer l'image de la société.

En juin 2006 il affirme qu'il se détachera de sa société (Microsoft) en 2008, pour s'investir d'avantage dans sa fondation. Avec sa femme, il se tourne résolument vers sa nouvelle activité. Il accorde notamment en août 2006 la bagatelle de 500 millions de dollars à la recherche contre le sida, la tuberculose et la malaria.

Willam Gates
Bill Gates jeune
Bill Gates entarté

1956 : Le disque dur

Le premier disque dur magnétique, fabriqué par IBM, se nommait "Ramac 305" (Random Acces Method of Accounting and Control). Il était composé de 50 disques (en aluminium) de 61cm de diametre chacun. Son poids était d'une tonne, et il pouvait stocker 5 Mo de données, à 8.8 ko/s. C'est l'US Air Force qui en était le client.

disque dur

1957 : DEC

Fondée par Kenneth Olsen, la société vendait au début des cartes. Lorsque son PDP-1 sorti en 1961, à 120.000 $, elle conquit le marché des mini-ordinateurs. En effet, les ordinateurs étaient bien trop chers, et même si les performances du PDP n'étaient pas extraordinaires, cela a suffit pour qu'elle se fasse une place.

1960 : PDP 1

En mars 1960 sort le PDP 1 (Programmed Data Processor 1), par l'entreprise DEC. Vendu la modique somme de 120 000 $, il en fut construit 50. Il disposait d'une mémoire en tores de ferrite, de 4096 mots de 18 bits, et utilisait des transistors. Un cycle durait 5 µs, basé sur le temps de réponse de la mémoire. La machine pouvait donc effectuer 200 000 cycles en une seconde.

A noter que dessus, les étudiants du MIT (Massachusetts Institute of Technology) dévellopèrent entre autre l'un des premiers jeu vidéo : Spacewar !

pdp1
spacewar

1961 : CTSS

CTSS (Compatible Time Sharing System) est un système d'exploitation qui à notamment servis de base à MULTICS ainsi qu'à Unix. Louis Pouzin (un français) développa le premier script shell sur ce système.

Fernando Corbato et Robert Fano firent la démonstration du système d'exploitation CTSS. Il s'agit de l'un des premier système en temps partagé (plusieurs utilisateurs peuvent utiliser les ressources d'une même machine en même temps).

1964 : Le Basic

Le Basic (Beginner's All-purpose Symbolic Intruction Code, traduit en français : code d'instruction symbolique pour tout usage destiné aux débutants), est un langage de programmation simple développé par Thomas Kurtz et John Kemeny pour leurs étudiants, sans aucune idéologie commerciale. Les deux créateurs mirent ce langage dans le domaine public.

1965 : Ascii

ASCII (American Standart Code for Information Interchange) créé par Bob Bemer de l'ANSI (American National Standart Institute). Il s'agit de la table de codage des données à base de texte, codée sur 7 bits (soit 128 possibilités). Y Sont représentés : toutes les lettres majuscules et minuscules, les chiffres de 0 à 9, les signes de ponctuation et les caractères de contrôle spéciaux. Aujourd'hui, les PC utilisent l'ASCII étendu, codé sur 8 bits (équivalent à un octet) qui offre le double de possibilité (256).

Cliquez ici pour voir la table Ascii

1965 : MULTICS

Multiplexed Information and Computing System. Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) et les laboratoires Bell d'AT&T (American Telegraph and Telephone) travaillent à partir de 1964 à l'élaboration d'un système multi-utilisateurs. Hélas ce système d'exploitation fonctionne sur des ordinateurs conséquents, chers et lents. Cela fut un échec, mais en même temps il fut le précurseur d'Unix : c'est grâce à la réflexion sur les erreurs commises que Ken Thompson et Dennis M. Ritchie, qui avaient une grande expérience du système Multics, empêchèrent le même scénario de se reproduire.

1968 : Amstrad

Alan Michael Sugar créé en Grande-Bretagne la société Amstrad (signifiant Alan Michael Sugar Trading). C'est en 1984 que sort le premier ordinateur de la marque nommé CPC 464 (Colour Personal Computer), avec un prix attractif (étant un des moins cher du marché). Le marché ciblé est le grand public.

Sa puissance de 4 Mhz, et sa mémoire vive de 64 ko n'étaient pas des plus époustouflantes à l'époque, mais son prix (450$ monochrome, 684$ couleur) le rendait interressant. Le processeur était un Zilog Z80 de 8 bit. Son système d'exploitation était le CP\M qui dominait le marché des ordinateurs 8 bit. Le CPC 464 avait aussi un son d'origine.

Mais ce qui faisait la véritable force de l'Amstrad était de fournir un ensemble complet, fiable et accessible. En continuant sur sa lancée, des modèles tels que le CPC 6128, dotés de 128 ko de Ram et d'un lecteur de disquette, sortirent.

Après le lancement des PC, qui domineront le marché, les ordinateurs Amstrad furent délaissés. La marque essaya de faire aussi des PC, mais le marché était déjà saturé.

Processeur : Zilog Z80 4 Mhz, 8 bit
Mémoire : 64 ko de Ram
Prix : 450$ monochrome, 684$ couleur
amstrad

1968 : Intel

Robert Noyce, Gordon Moore et Arthur Rock (un investisseur de San Francisco) fondent Intel (INTegrated ELectronics) le 18 juillet 1968. Aujourd'hui Intel est l'un des plus gros fabriquants de micro-processeurs pour PC. La société fabrique aussi des cartes mères et des cartes graphiques intégrées.

En 1971, Intel lance le premier micro-processeur de l'histoire de l'informatique : le 4004. Il s'agit d'une révolution que les deux fondateurs ne soupçonne pas. Les amateurs pourront désormais acquérir du matériel de qualité à prix raisonnable, et qui rentre dans leurs habitations ! Mais les micro-processeurs seront aussi achetés pour de multiples autres raisons : les feux tricolores, les appareils médicaux...

Dans les aspects techniques, alors que les processeurs comme les Motorola ont une mémoire qui se lit de gauche à droite (big-endian), sur les processeurs intel on doit lire de droite à gauche (little-endian).

La société est aussi très liée avec Microsoft, qui utilise les processeurs intel depuis les débuts de son système d'exploitation MS-DOS, et plus tard Windows. Si bien que l'alliance Microsoft-Intel est surnommée wintel.

intel

1968 : Le Pascal

Le langage de programmation Pascal est inventé par le suisse Niklaus Wirth. L'un des avantages de ce langage est qu'il est simple à comprendre et à utiliser.

1968 : La souris

Le 9 décembre 1968 à San Francisco, ce que l'on appellera plus tard la souris, fut présentée officiellement lors d'une conférence des sociétés d'informatique à l'université de Stanford en Californie par 18 chercheurs. La démonstration dura 90 minutes devant un public de 1000 personnes. L'objet était en bois, et portait le nom "d'indicateur de position X-Y pour système d'affichage". A l'époque, l'idée de la boule n'avait pas été encore trouvée. Il y avait alors deux roues : une pour se déplacer horizontalement et l'autre verticalement.

Douglas Engelbart, un chercheur américain, en est l'inventeur. Il travaillait au Stanford Research Institute. Il l'aurait même inventé 5 ans avant la présentation officielle, en 1963. En 1973, le Xerox Alto possèdait une souris. Il ne fut hélas jamais commercialisé. Par contre l'ordinateur d'apple Lisa, sorti en 1983 et qui s'inspire du Xerox Alto, sera commercialisé avec une souris. Il ne sera pas un succès, mais son petit frêre, le Macintosh rattrapera le coup en 1984.

Il fallut donc 20 ans (1963-1983) pour voir la souris se démocratiser.

souris
dessous la souris
souris en main

1969 : AMD

AMD, Advanced Micro Device, voit le jour le 1er mai 1969 grâce à Jerry Sanders ainsi qu'à sept collaborateurs. Cette compagnie est notamment connue pour ses micro-processeurs concurrents d'Intel, en général à un prix inférieur.

amd

1969 : Arpanet

Le 2 septembre 1969, Len Kleinrock aidé de deux étudiants Stephen Crocker et Vinton Cerf de l'UCLA (University of California, Los Angeles), ont créé le premier réseau, en reliant deux ordinateurs via un cable, le tout sur une distance de 4.5 mètres. Arpanet deviendra ensuite Internet avec le temps.

Arpanet (acronyme de ARPA NETwork) développé aux Etats Unis par l'ARPA (Advanced Research Project Agency). Les premières connexions à distance, établies à partir de 4 ordinateurs (35 en 1973, puis plus d'une centaine en 1979). Ce système est l'ancêtre d'internet, il permit le développement des banques de données et des messageries électroniques.

Le premier message envoyé fut LOG, pour LOGIN. Hélas l'envoi du G ne fut guère apprécié par le système qui fit un crash.

Len Kleinrock, l'un des fondateur d'Arpanet, explique cette mésaventure :

"All we tried to do was log on from our host to their host... I had one of my guys, Charley Kline, set this up and we also had a voice line in parallel over the data line. He had a pair of headphones and a speaker and so did the other guy at the other end.

You want to type in LOG and the rest would span out: "LOG IN." And so we typed in L.
And we said, "Did you get the L?" And he said, "I got the L." Typed the O. "You get the O?" "I got the O." "You get the G?" Crash!

The system failed on the G. A couple of hours later we successfully logged in, did some minimal things, and logged off. That was the first message on the Internet. "Log in, crash." Or, as I like to phrase it, the first message was "Hello" which is the way the two letters L, O sound."

1969 : Naissance de Linus Torvalds

Linus Benedict Torvalds est né le 28 décembre 1969. Torvald signifie le domaine de Thor. Sa mère se nomme Anna Torvalds, journaliste à l'agence de presse finlandaise Finn News Agency. Son père est Nils Torvalds, journaliste pour la télévision et la radio. Ses parents divorcent dans sa jeunesse.

Linus est surtout connu pour avoir créé un système d'exploitation libre et gratuit : Linux. Les hackeurs du monde entier participèrent à son élaboration via internet notamment. Ce qui plaît chez Linus vient du fait qu'il n'était pas prédestiné à être connu. Il passa toute son adolescence enfermé dans sa chambre, et soudain le voilà élevé au rang de star. Lui qui a toujours été timide dû prendre la parole devant des milliers de personnes.

Linus, un enfant pas très sportif, assez bon en maths, s'interressa dès son plus jeune âge à l'informatique. Alors que ses camarades jouaient au football dehors, lui restait à l'intérieur pour programmer. C'était sa passion, il était ce que l'on appelle un geek. Il découvrit l'informatique grâce à son grand-père (du côté de sa mêre), Leo Waldemar Törnqvist, avec un Commodore VIC-20.

Il est aujourd'hui marié à Tove, et père de 3 enfants, respectivement : Patricia, Daniela et Celeste.

linus torvalds

1969 : SGML

Développé par IBM, le SGML (standart Generalized Markup Language) est une norme permettant de définir des langages de balisage. Il permis entre autre le développement du HTML, DHTML et XML (qui sont des applications du SGML). De plus, il permet aujourd'hui de créer des documents échangeables et révisables.

1970 : Unix

Ken Thompson ayant travaillé sur le système d'exploitation MULTICS, désire tirer partis de son expérience et recréer un autre système. Il l'appelle UNICS (Uniplexed Information and Computing Service) qui était un clin d'oeil à MULTICS, puis renommé en Unix par la suite. Séduit par le projet, Dennis Ritchie participera lui aussi par la suite au projet. Ken Thompson c'est aussi beaucoup inspiré du système plus ancien : CTSS.

MULTICS était un système bien trop lourd pour l'époque car ses concepteurs voulaient lui inclure trop d'innovations, notamment le temps partagé. Unics était donc à l'origine monoposte pour éviter les précédentes difficultés. Le principe d'Unix, encore d'actualité, est de résoudre les tâches complexes par plusieurs tâches simples pour éviter de créer un système complexe inutilement.

Au départ, le programme est développé sur un PDP-7 de DEC. Le langage utilisé est alors l'assembleur. Mais lassé de réécrire tout le système à chaque portage, Ken Thompson développe le langage B, version allégé du langage BCPL. A l'époque, écrire un système d'exploitation en langage de haut niveau n'était pas courant.

Unix deviendra un standard par la suite. On considère que le 1er janvier 1970 est la naissance de ce système, c'est pour cette raison que dans le programme les dates commencent à cette année. En 1972, il est entièrement réécrit en language C (évolution du langage B), développé par Dennis M. Ritchie, permettant un portage plus aisé sur différentes machines. Il devient de plus un système multi-tâches et multi-utilisateurs. Cependant AT&T (American Telegraph and Telephone) ne dispose pas de l'autorisation pour vendre ce produit. Il sera donc distribué aux universités contre une modique somme.

Le système d'exploitation Unix est constitué de 3 couches principales. Tout d'abord, le noyau (kernel en anglais), qui envoie les ordres directement à la machine au plus bas niveau. Ensuite il y a l'Invite de Commande, autrement appelé le Shell. Cette couche contient l'interpréteur de commandes, pour traiter ce que vous écrivez et le transmettre au noyau, et un langage de programmation interprété. La troisième couche contient les outils les plus évolués.

Ken Thompson
Ken Thompson
Dennis Ritchie
Dennis Ritchie



Rechercher


preference

Génération Virtuelle

Password perdu Inscription Statistiques

News (RSS) Contact Maximiser

preference

Menu rapide

Histoire Informatique Linux Windows Roman

Forum Contact Information

page

WebFTP gratuit




ftp

firefox

Valid XHTML 1.0 Strict

Valid CSS

Valid RSS

Debian

visionfutur.com 2004/2006 -- Les documents présentés sur ce site sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons.
Design & Développement : Appydo -- Version 3 -- Administration
Il y a 1 visiteur(s) présent dont 0 membre(s) identifié(s)
Page executée en 0.21 seconde(s)

Creative Commons License   author   non-commercial   sa